Les activités nautiques où le gilet de sauvetage est obligatoire

Publié le : 23 mars 20224 mins de lecture

En France, un décret a été publié en 2016 (le décret du 10 février 2016) pour rendre obligatoire le port d’un gilet de sauvetage dès qu’il s’agit de navigation.  Selon les experts, c’est un moyen assuré de garantir la survie d’une personne dans l’eau. Mais elle ne se limite pas à ce point. Désormais, s’armer d’un gilet de sauvetage est devenu une obligation dans certaines activités nautiques. Pourquoi ? Cet article vous le dira ; mais d’abord, faisons un zoom sur les activités nautiques où le gilet de sauvetage est obligatoire.

Activités nautiques nécessitant un gilet de sauvetage !

Pour les prochaines vacances d’été, vous avez l’intention de vous lancer dans des activités nautiques au point de battre votre record ? Sachez que certaines activités nautiques nécessitent un gilet de sauvetage pour des raisons de sécurité. En tête de liste, le canoë. Ce sport de pagaie, souvent considéré comme un sport de loisir, peut être pratiqué en eau calme (comme un étang), en rivière ou en mer. Toutefois, le port d’un gilet de sauvetage est obligatoire et fortement recommandé pour le pratiquer, surtout si vous choisissez l’option de la descente de rivière. En effet, non seulement vous risquez fort de traverser des rapides, mais vous pouvez aussi être confronté à une pente quelconque, d’où l’utilité du gilet.

A côté, il y a le stand up paddle, qui est de plus en plus pratiqué ces derniers temps. Il s’agit d’une variante des sports nautiques, consistant à se tenir debout sur une planche de surf et à pagayer pour défier les vagues. Il est très probable, même pour un professionnel, de se retrouver la tête dans l’eau en pratiquant cette discipline. N’oubliez donc pas le gilet de sauvetage pour votre sécurité.

Bien sûr, d’autres sports nautiques nécessitent le port de cet équipement, comme le ski nautique, le kitesurf ou le bateau à moteur.

Pourquoi porter un gilet de sauvetage ?

Dans les sports nautiques, le gilet de sauvetage joue un rôle essentiel. Tout d’abord, cet équipement a pour mission d’éviter la noyade. En effet, une fois tombé à l’eau, le gilet de sauvetage permet à son porteur de remonter rapidement à la surface. Et si jamais, l’individu a perdu connaissance suite à l’accident ou au choc, ce gilet lui permettra de flotter et de se remettre à l’eau. Mais un gilet de sauvetage est également indispensable pour être repéré rapidement grâce à la couleur ou à la lampe de poche fixée au gilet, en cas de problème. Vous pouvez remarquer qu’un tel gilet est toujours de couleur flashy (jaune, rouge ou orange).

Quel gilet de sauvetage dois-je porter pour les activités nautiques ?

Pour qu’un gilet de sauvetage soit qualifié comme tel, il doit respecter certaines normes. Elles varient en fonction de l’activité à pratiquer et de la distance par rapport à un abri. Par exemple, la norme ISO 12402-5 recommande le port d’un gilet de flottabilité de 50 Newtons pour une activité nautique à moins de 2 milles nautiques d’un abri. C’est le type de gilet idéal pour les sports nautiques, car il offre une liberté de mouvement optimale à son porteur, mais garantit aussi le retournement dans l’eau grâce à son matériau constitutif, qui est la mousse.

Plan du site